Vosges Passions

Le Forum des Vosges
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le patois vosgien

Aller en bas 
AuteurMessage
Maya
Vicomte
Vicomte
avatar

Messages : 90
Points : 121
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: le patois vosgien   Lun 3 Oct - 14:34


Un petit lexique du patois vosgien comme on le parle dans le Rabodeau. study

http://www.lecampement.net/t1363-patois-vosgien

Il doit y en avoir un de par chez nous, il me semble scratch Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Fremi
Ecuyer
Ecuyer
avatar

Messages : 8
Points : 10
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 50
Localisation : Bains les Bains

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Mer 7 Déc - 20:22

Très intéressant ! En fait, ma grand-mère était Bourguignone de naissance, arrivée à l'âge de 13-14 ans à Gérardmer, elle passa la moitié de sa vie dans les Vosges.

Elle avait beaucoup d'expressions, aussi bien vosgiennes que bourguignonnes, au point où nous ignorons parfois l'orignine des mots que nous utilisons parfois !

Là, j'ai pu en voir certaines que nous utilisons sans savoir, forcément, qu'elles sont vosgiennes ! Very Happy

Je vais les étudier, les resservir à l'occasion lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://vogevosges.canalblog.com/
luce88
Baron
Baron
avatar

Messages : 73
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Mer 14 Déc - 18:22



Je sais qu'il existe une ou deux associations où les adhérents apprennent le patois. Il me semble que c'est la Voye à Fresse sur Moselle study
Revenir en haut Aller en bas
patoisantlorrain
Grand Ecuyer
Grand Ecuyer


Messages : 26
Points : 32
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 55
Localisation : Val d'Euron

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Sam 14 Jan - 12:07

luce88 a écrit:


Je sais qu'il existe une ou deux associations où les adhérents apprennent le patois. Il me semble que c'est la Voye à Fresse sur Moselle study

Il existe d'autres associations : lo cwouéraye de Nieuvillay / le couarail de Neuvillers-sur-Fave où l'on donne des cours de patois tous les 15 jours, semaine paire, le mardi soir (18 h - 20 h en hiver et 20 h 30 - 22 h 30). Ce groupe joue une pièce de théâtre en patois chaque année ; l'Académie du Patois Vosgien à Gérardmer qui se réunit une fois par mois ; le groupe de Xertigny, lui aussi une réunion par mois le mercredi soir et Lâ patoisant dâ Trô R'vères / Les Patoisants des Trois Rivières au Girmont-Val-d'Ajol (ils ont traduit Tintin, L'affaire Tournesol, en vosgien). Côté welche, on peut citer le groupe de Sainte Marie-aux-Mines qui a réalisé la 1ère méthode pour apprendre le patois et d'autres groupes à Orbey, au Val-de-Villé et au Ban-de-la-Roche.
Revenir en haut Aller en bas
http://patoisantlorrain.canalblog.com
Gaëtane
administrateur
administrateur
avatar

Messages : 286
Points : 925
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 63
Localisation : Remiremont

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Sam 14 Jan - 18:54

patoisantlorrain a écrit:
luce88 a écrit:


Je sais qu'il existe une ou deux associations où les adhérents apprennent le patois. Il me semble que c'est la Voye à Fresse sur Moselle study

Il existe d'autres associations : lo cwouéraye de Nieuvillay / le couarail de Neuvillers-sur-Fave où l'on donne des cours de patois tous les 15 jours, semaine paire, le mardi soir (18 h - 20 h en hiver et 20 h 30 - 22 h 30). Ce groupe joue une pièce de théâtre en patois chaque année ; l'Académie du Patois Vosgien à Gérardmer qui se réunit une fois par mois ; le groupe de Xertigny, lui aussi une réunion par mois le mercredi soir et Lâ patoisant dâ Trô R'vères / Les Patoisants des Trois Rivières au Girmont-Val-d'Ajol (ils ont traduit Tintin, L'affaire Tournesol, en vosgien). Côté welche, on peut citer le groupe de Sainte Marie-aux-Mines qui a réalisé la 1ère méthode pour apprendre le patois et d'autres groupes à Orbey, au Val-de-Villé et au Ban-de-la-Roche.

Merci pour ces informations ! Avec tous ces groupes, le patois n'est pas prêt de se perdre
Revenir en haut Aller en bas
patoisantlorrain
Grand Ecuyer
Grand Ecuyer


Messages : 26
Points : 32
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 55
Localisation : Val d'Euron

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Sam 14 Jan - 22:51

Malheureusement si. Ces groupes existent depuis plus de 1O ans (15 ans pour celui de Gérardmer) mais les gens qui viennent au patois ne sont plus tous jeunes. À Neuvillers, la plus jeune a près de 50 ans et malheureusement le patois ne semble pas intéresser les jeunes. En 25 ans, je n'en connais que deux jeunes lorrains qui ont persévéré dans l'étude du patois mais dans les Vosges, pour le moment, aucun. Le groupe de Sainte Marie-aux-Mines qui a créé une méthode pour apprendre le welche de leur vallée n'a vendu que deux exemplaires. Ce ne sont pas les groupes de patoisants qui sauveront le patois mais bien les personnes qui l'apprendront.
Revenir en haut Aller en bas
http://patoisantlorrain.canalblog.com
patoisantlorrain
Grand Ecuyer
Grand Ecuyer


Messages : 26
Points : 32
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 55
Localisation : Val d'Euron

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Jeu 19 Jan - 19:07

Comme beaucoup de membres de ce forum sont de Remiremont, voici deux petits textes en patois de Remiremont et un en patois de Saint Étienne-les-Remiremont du livre d'Oscar Bloch, lexique français-patois des Vosges méridionales paru en 1915 (on peut consulter ce livre sur Internet). Bien sûr, quand je dis Remiremont, ce n'est pas le centre-ville mais plutôt la périphérie (Olichamp, la Demoiselle, Charate, la Magdeleine, Beaulieu). Les textes étaient en phonétique, je les ai remis dans une graphie proche du français.

Remiremont

Au bois : J'â pèti è trôj' (h)oûres di mètîn ; j'â rencontré auprès de l'artil'rie în èmi. J'ons teillé ène bèv'rotte ; sè fomme l'èvôt pigé ses sous. È pètôt pou lo bôs, et peus el ost r'tounè cherché so n-orgent ; de tot-lè, el è pèti au bôs. Mâs è c'mmoçôt pwè m'embêtè ; je feus biè n-âje de m'sauvè. J'èvôs în camarâde que m'ettodôt èvo lè chorrotte. J'ollîns ês brances d'èpiciâ ; j'èveûres chaud pou montè lè côte, traînè lè chorrotte ; je feûres biè n-âjes de nos r'pôsè, quand je feûres errivès. J'èveûres co biè do mau de rèmessè note bôs. Je troveûres des camarâdes que f'yînt comme nos. Je n'èveûres pwèt d'chance ; je renverseûres tortus nôs chorrottes ; j'èveûres do mau de les r'levè, surtout qu'è n'y o n-èvôt ène que 'tôt dos lè bodêre. Je rèmesseûres des pommes d'èpiciâ, mâs elles 'tînt pesantes.
Au bois : Je suis parti à trois heures du matin ; j'ai rencontré auprès de l'artillerie un ami. Nous avons taillé une bavette ; sa femme lui avait pigé ses sous. Il partait pour le bois, et puis il est retourné chercher son argent ; de là, il est parti au bois. Mais il commençait par m'embêter ; je fus bien aise de me sauver. J'avais un camarade qui m'attendait avec la charrette. Nous allions aux branches d'épicéa ; Nous eûmes chaud pour monter la côte, traîner la charrette ; nous fûmes bien aises de nous reposer, quand nous fûmes arrivés. Nous eûmes encore bien du mal de ramasser notre bois. Nous trouvâmes des camarades qui faisaient comme nous. Nous n'eûmes point de chance ; nous renversâmes toutes nos charrettes ; nous eûmes du mal de les relever, surtout qu'il y en avait une qui était dans la boue. Nous ramassâmes des pomems d'épicéa, mais elles étaient lourdes.

Occupations de la ferme : Auj'd'(h)eû, j'â trât nôs vèches, et peus j'â fât note dèjun. Èprés, j'â 'tu sètiè dâs cârottes. È onze (h)oûres, j'â r'vénu fâre note dèjun, et peus j'â dèjunè. Èprés, j'â 'tu beillé è mingé è nôs vèches. L'(h)ivêr prochain, quand è n'y èré d'lè noge, et qué jé n'pourrons pus n-ollè dos lâs champs, j'èrâ è hhôvè et co è r'coûse.
Occupations de la ferme : Aujourd'hui, j'ai trait nos vaches, et puis j'ai fait notre déjeuner. Après, j'ai été sarclé des carottes. À onze heures, je suis revenue faire notre dîner, et puis j'ai dîné. Après, j'ai été donner à manger à nos vaches. L'hiver prochain, quand il y aura de la neige, et que nous ne pourrons plus aller dans les champs, j'aurai à lessiver et encore à recoudre.

Saint Étienne-les-Remiremont

Une journée de travaux champêtres : Lé mètîn, en s'lévant, jé rèfoûe l'feû ; j'bote lâs marmites sus l'founo. Èprés j'vais beillé l'ècrochie âs vèches ; èprés, j'lâs reûye, j'lâs danse ; et peus èprés j'lâs trâs ; et peus èprés j'pertège lè homâye dos lâs k'wés, et j'lâs fâs bwêre. Quand' ell' ont bu, jé r'tîre lâs k'wés ; j'lâs-y beille dé l'(h)ârbe èvo di fwè. Quand' ç'ost fini, j'fâs în pô d'pansêge ; et peus èprés j'lâs r'tène. Quand' lâs vèches sont erhîes, j'vâs soyé d'l'(h)ârbe pour l'erhîe di sè. Èprés j'vâs bwèché dâs toupies. È l'(h)oûre d'médi, jé viès dèjunè. Et peus quand' è n'y è ène vèche qu'è fât vé, è faut lè trâre è médi, et co fâre bwêre lé vé. È médi, on beille è mingé et co è bwêre è lè vèche. Èprés-médi, j'vâs bossé dos l'mwès, piantè dâs cobous, d'lè solâde, dâs fraises, greffè dâs gargantuaux. Jé pôlle lâs ollâyes ; èprés j'rotère è lè mwauhon, et j'vâs beillé l'ècrochie âs vèches. On lâs trât., on réye, on lâs fât bwêre, on lâs-y r'fât lè 'tènûre ; on seupe, et peus on vâ i lèyt èprés ène jounâye biè fâte.
Une journée de travaux champêtres : Le matin, en me levant, j'allume le feu ; je mets les marmites sur le fourneau. Après je vais donner la ration de foin aux vaches ; après, je râcle le fumier, je l'enlève ; et puis après je les trais ; et puis après je partage les légumes cuits dans les cuveaux, et je lais fais boire. Quand elles ont bu, je retire les cuveaux ; je leur donne de l'herbe avec du foin. Quand c'est fini, je fais un peu de pansage ; et puis après je fais la litière. Quand les vaches sont arrangées, je vais faucher l'herbe pour le repas du soir. Après je vais piocher des pommes de terre. À l'heure de midi, je viens dîner. Et puis quand il y a une vache qui a vêlé, il faut la traire à midi, et encore faire boire le veau. À midi, on donne à manger et encore à boire à la vache. Après-midi, je vais bêcher dans le jardin, planter des choux cabus, de la salade, des fraises, greffer des églantiers. Je nettoie les allées ; après je rentre à la maison, et je vais donner la ration de foin aux vaches. On les trait, on râcle le fumier, on les fait boire, on leur refait la litière ; on soupe, et puis on va au lit après une journée bien faite.
Revenir en haut Aller en bas
http://patoisantlorrain.canalblog.com
Gaëtane
administrateur
administrateur
avatar

Messages : 286
Points : 925
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 63
Localisation : Remiremont

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Jeu 19 Jan - 19:59


Très bien ces textes

En lisant assez vite le patois, on peut faire plus facilement la traduction en français study study

Pour l'écrire, c'est peut-être plus compliqué ? scratch Smile

Revenir en haut Aller en bas
Maya
Vicomte
Vicomte
avatar

Messages : 90
Points : 121
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Lun 23 Jan - 14:21

patoisantlorrain a écrit:
Ce ne sont pas les groupes de patoisants qui sauveront le patois mais bien les personnes qui l'apprendront.

Tout à fait Twisted Evil

J'ignorais qu'il y avait ces associations dans les Vosges, c'est bien de nous les présenter. Les récits sont très intéressants. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
patoisantlorrain
Grand Ecuyer
Grand Ecuyer


Messages : 26
Points : 32
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 55
Localisation : Val d'Euron

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Lun 23 Jan - 20:27

Pour ces textes, il ne s'agissait que de témoignages pour une enquête linguistique. Mais il existe quantité de fiauves (histoires) et de poésies et même un drame-féérie de 50 pages (une poésie bilingue en patois de Fraize). Vous pourrez lire cur ce forum deux petites histoires en patois de Fiménil.
Revenir en haut Aller en bas
http://patoisantlorrain.canalblog.com
luce88
Baron
Baron
avatar

Messages : 73
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: le patois vosgien   Ven 3 Fév - 21:39



Enfin, je découvre le patois !

Merci patoisantlorrain sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le patois vosgien   

Revenir en haut Aller en bas
 
le patois vosgien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patois vosgien
» Expressions locales, patois et autres dialectes de vos régions.
» je suis le schmick-morotte !
» Paysage Vosgien
» petit po ... lard vosgien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vosges Passions :: Générales :: Couarôge-
Sauter vers: