Vosges Passions

Le Forum des Vosges
 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Remèdes d'autrefois

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëtane
administrateur
administrateur
avatar

Messages : 286
Points : 925
Réputation : 4
Date d'inscription : 28/08/2010
Age : 62
Localisation : Remiremont

MessageSujet: Remèdes d'autrefois   Mer 28 Déc - 19:25



Remèdes d'autrefois



Dans les temps anciens, face à la maladie, la première attitude consistait à avoir recours aux moyens naturels à portée de main. Ainsi, herbes, animaux, denrées diverses entraient dans la composition de nombreux remèdes, fruits de l’observation et de tâtonnements.

Bien entendu c’est comme un petit clin d’oeil et surtout pas pour que vous les essayiez. En cas de maladie, il va sans dire, vous devez vous rapprocher de votre médecin de famille.



Pour passer à côté du rhume ou de toute maladie l’hiver, on plaçait un oignon, épluché et coupé en deux, non loin de soi. Non loin du lit la nuit par exemple ou dans sa poche (mais là, il fallait oser).


Pour combattre la fièvre on trempait le petit doigt dans un oeuf frais

Pour guérir les rhumatismes on plaçait une pomme de terre dans sa poche. Le mal était censé disparaître au fur et à mesure que le tubercule se desséchait.

Pour guérir une entorse, on faisait une compresse de bouses de vache dans lesquelles on avait délayé deux jaunes d’oeufs et un demi-verre de vinaigre.

Pour faire disparaître une verrue, il fallait l’humecter chaque matin avec sa propre salive en étant à jeun. Il existait des variantes comme le fait de la frotter avec de l’ail, ou des haricots que l’on mettait en terre. Lorsqu’ils germaient, la verrue n’existait plus.

Pour les maux d’yeux, par exemple, on conseillait des bains de décoction de fleurs de sureau cueillies à la Saint-Jean.

Les maux de reins se soignaient à l’aide de compresses réalisées avec une tranche de citrouilles.

Pour les maux de gorge, rien ne valait la chaussette. On s’enroulait autour du cou une de ses
chaussettes (ayant passablement servi, cela va de soi).

Contre les maux de dents, je pense que tout le monde connaît le calva dans la carie, mais saviez-vous qu’autrefois on préconisait aussi un cataplasme d’ail pilé, voire un coton frotté sur de l’ail placé dans l’oreille du côté atteint.

Pour soigner les blessures, on rapprochait les bords de la plaie avant de placer dessus des pois de graines de chardon.

Soigner les insolations avec des compresses d’eau bénite.

Il existait aussi des remèdes préventifs comme ceux qui servaient à éviter les coliques pendant la moisson, par exemple. Il fallait manger du veau le jour de l’Ascension.


Des feuilles de rose trempées dans l'huile d'olive, mélangées à du jus de navet, sont radicales pour les cors aux pieds. Du savon râpé mélangé avec de la crème fraîche guérissait les panaris.
Lorsqu'on tuait le cochon, le fiel était conservé et servait à l'extraction des échardes.


Extraits de revues anciennes des Vosges et du journal d'Abbeville.
Revenir en haut Aller en bas
Maya
Vicomte
Vicomte
avatar

Messages : 90
Points : 121
Réputation : 3
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: Remèdes d'autrefois   Sam 31 Déc - 16:24


Ah ! ces remèdes d'autrefois, ça me rappelle quand j'étais gamin, d'avoir vu ma mère, mettre des ventouses sur le dos de mon père Shocked

je ne me rappelle plus très bien, c'était pour combattre la fièvre ? scratch

Tiens, il y a de nouveaux arrivants

merci Gaëtane Wink Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
 
Remèdes d'autrefois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAL " Si l'école d'autrefois ..."
» Camions d'autrefois au 43 eme par Altaya
» Ces grands acteurs d\'autrefois qu\'on oublie.......
» Bezons (autrefois, il y a cent ans, c'est-à-dire il y a peu)
» Bâtisses d'autrefois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vosges Passions :: Générales :: Couarôge-
Sauter vers: